Man Hunt

Quand l'homme chasse l'homme...Votre instinct est votre seul salut!!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Mar 17 Aoû - 0:42

    Il regarda sa gourde comme s'il pouvait voir son contenue puis la retourna, le goulot vers le bas. Il secoua la bouteille, une simple et unique goutte toucha le sol dernière trace de l'existence de ce liquide vital. Il leva les yeux vers l'immensité céleste qui laissait place à un ciel gris, terne sans nuage. Il dû fermer un oeil sous la lumière incandescente qui l'aveuglait et le déshydratait comme il déshydratait tous les Hommes et le peu de vestige animal qui recouvraient la planète.

    Jaime avait l'habitude de ressentir la chaleur du soleil sur sa peau, la Terre ne connaissait plus de saison et restait sous le même oeil attentif changeant juste la nuit. Le vent exiostait toujours, au moins un élément montrant que la Terre pouvait peut être redevenir ce qu'elle était et conquérir tout son territoire en espérant juste qu'elle éviterait de tous les éliminer. Cependant il se faisait rare tout comme la pluie, tout comme l'eau... Il espérait trouver de quoi échanger une autre ration d'eau pour ses prochaines sorties. Jaime connaissait la valeur de la vie et la valeur de ce qui faisait que la vie était encore possible. Il savait ce dont il avait besoin pour sentir encore les battements de son coeur et la chaleur sur sa peau: Nourriture et eau. Le reste n'avait pas vraiment d'importance.

    L'homme espérait une garder une certaine hygiène de vie en essayant de meubler les apparences grâce aux infrastructures de la Citée et aux vestiges de la gloire de l'Homme. Mais voila, les vestiges restent des vestiges, ce n'est en rien quelque chose de glorieux bien au contraire, ils soulignaient la défaillance de l'Homme, son erreur, sa perte, sa honte.. Quelque part les hommes étaient au début de simple prédateur qui étaient eux même des proies pour d'autre espèces et en regardant autour de lui, Jaime ne pu que constater que malgré les apparences et les discours de certains, l'Homme était revenu au point de départ. Et même pire ! Les voila qui en venaient à s'entre tuer. Nous étions des prédateurs pour les autres espèces, maintenant nous sommes nos propres prédateurs. La survie. Rien que la Survie. Ainsi que la loi du plus fort, celui qui est le plus rapide, le plus robuste, le plus intelligent, le plus enclin a abandonner les autres, gagne et survie. Car après tout la récompense n'est pas des moindres, elle est tout bonnement la vie.

    Tout en réfléchissant au chose de la vie, de la vie passé, présente et à venir, Jaime avait parcouru les derniers mètres qui le séparait d'un immeuble de plusieurs étages et farfouillait un des appartements du dernier étage partant du principe que ce du dessous avait sûrement été déjà visité. Il trouva une paire de chaussure qui étaient encore en bonne état du moins autant qu'elle pouvait l'être après des décennies restée ici à moisir. En s'avançant d'avantage il trouva une boite a pharmacie éclaté sur le sol près de ce qui devait être un toilette maintenant recouvert de poussière, de boue et de vase séché. Il ne restait plus grand chose, toutefois il avisa une pochette troué ainsi qu'un bandage encore emballé. Il haussa un sourcil et fit glisser son sac au sol afin d'y jeter ses trouvailles puis sorti de l'appartement.

    La porte de l'appartement 17 avait été forcé, il passa devant puis revint sur ses pas. Quelque chose lui susurrait d'y jeter un coup d'oeil. D'une nature assez méfiante il sortit de son treilli un pistolet qu'il braqua devant lui. Il avançait furtivement sachant toute l'importance de ne pas se faire entendre. Un seul bruit pouvait changer la situation et par la même occasion le tuer. Le salon était vaste et ce qui restait du mobilier étaient éclatés au sol. Jaime se demanda vaguement ce qu'il s'était passé ici pour qu'une armoire rustique puisse s'être retrouver en petit morceau dans les quatre coins de la pièce. Un clan avait il voulu faire un feu de cheminé?

    Il inspecta ainsi les trois autres pièces ne trouvant personne. Une fois rassuré, il abaissa son arme et regarda autour de lui. Son intuition lui avait il porté défaut cette fois ci? Il haussa un sourcil puis se tourna sur le coté droit de la chambre principale. Il remarqua grâce à la lumière qu'il filtrait à travers le trou dans le mur, un objet métallique. Il s'en approcha et le dégagea en peu de temps. Il s'agissait d'une caisse orné d'autocollant au forme improbable. Le traqueur passa sa main bandée la surface plate, légèrement cabossé puis l'ouvrit. Ce qu'il y trouva lui fit naître un petit sourire.

    Voila quelque chose d'interessant...

    ** une figure de superheros, un machin pour ecouter de la musique, l'autre truc pour pouvoir entendre, des piles et plusieurs fils électrique.. que vais je bien pouvoir faire de ça... je me demande si... **

    #frollement sur sa droite#

    En une fraction de seconde il se jeta sur le coté la boite contre lui, fit une roulade, et deguena à nouveau son arme, la pointant à l'origine du bruit.

    Le temps se figea...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cannibale Perverse et Sadique


Missives : 307
Date d'inscription : 10/07/2010
Age joueur : 26
Occupations : Chasseuse sadique et perverse
Tu t'sens comment? : Envie de sang...

Bon à savoir
Age du perso: 17 ans
Etat physique: En forme

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Ven 20 Aoû - 1:05

Pour une fois, la miss sortait seule, bien armé comme à son habitude, chose normal vu le monde dans lequel elle vivait. Un jean troué, un débardeur tout aussi abimé, la jeune cannibale ne prenait pas tellement attention à son apparence, de toute façon elle ne pouvait rien changer à cela, il n'y avait pas de magasins où elle pouvait changer sa fabuleuse garde-robe, d'ailleurs elle ne connaissait même pas ce mot. Chargeant ces deux beretta avant de les accrocher à sa ceinture, la miss prit soin d'accrocher aussi un poignard à sa jambe, il vaut mieux être prévoyant ainsi que sa gourde d'eau et une casquette. S'attachant rapidement les cheveux, Jade commença donc sa sortie matinale, réfléchissant à un endroit où elle pourrait se rendre sans qu'il y a beaucoup de danger pour elle...
Cela faisait déjà quelques heures qu'elle marchait dans les débris.. Ce qu'elle cherchait ? Un peu de tout et de n'importe quoi tant que cela pouvait lui servir. Fouillant des endroits abandonné depuis longtemps, la miss commençait déjà a avoir une petite faim, et son but commença rapidement à changer.. Ce n'était plus vraiment des objets ou autre qu'elle cherchait.. Mais plutôt des traces d'un quelconque nomade qui se cacherait dans les environs car après tout, cette endroit était bien connu pour ces innombrables cachettes.

Elle finit d'ailleurs par trouver la trace d'un d'entre eux.. Arme à la main, elle avançait doucement dans sa direction, il semblait fouiller dans des décombres, peut-être lui aussi à la recherche de nourriture qui sait ? Un sourire se dessinait à chaque pas furtif qu'elle faisait jusqu'à arriver à une bonne distance de tir, elle n'allait pas parler, elle n'allait pas faire le moindre bruit qui l'avertirait de sa présence, sinon elle risquerait à son tour de se faire surprendre. Elle aimait leur laisser aucune possibilité d'échapper à leur destin, c'était des repas et ils ne servaient qu'à ça pour elle, bien que si elle pouvait elle l'aurait volontiers torturé pendant des heures et se serait fait un plaisir de l'entendre supplier de l'achever ce qu'elle aurait accepter de faire quand elle aurait fini par se lasser de sa proie, mais là elle avait faim, et quand on a faim, on a pas envie de s'amuser avec son repas. Pendant quelques secondes elle trouva dommage de devoir le tuer aussi rapidement sans même qu'il souffre mais son estomac réclamait son dû et elle ne pouvait attendre plus longtemps...

Un tir, un seul.. Le bruit du corps qui s'écrasait au sol dans un mouvement moue, Jade était fière d'elle, s'approchant un peu plus de sa nourriture qui l'attendait au sol, la jeune fille faisait tout de même attention qu'il n'était avec personne, chose rare mais qui arrivait pourtant qu'il y ai deux nomades ensemble.. Une fois avoir assuré ces arrières et vérifié que personne ne se trouvait là avec lui, elle arriva face à sa victime, un sourire sur les lèvres, la miss se baissa à sa hauteur et lui dit doucement :


'' Hé oui mon pote, t'es juste mon repas pour la journée. Il faut bien que tu serves à quelque chose dans ta misérable existence. ''


Oui elle parlait au cadavre, elle se moquait de lui même s'il était mort, à croire qu'elle pouvait avoir quelques problèmes psychologiques. Elle commença à manger son repas ou plutôt ce pauvre homme qui cherchait seulement de quoi survivre. Les lois de la nature était injuste des fois, mais seul le plus fort et le plus rusé survivait, la loi du plus fort comme on dit, c'était ainsi et cela n'était pas sans déplaire à la jeune cannibale qui se délectait de chacune de ces parties avec un plaisir des plus sadique. Elle s'imaginait déjà rentrer en racontant sa petite chasse en rajoutant certains détails pour rendre l'histoire beaucoup plus amusante et intéressante tout en la gardant des plus réalistes. Ce n'était pas dans le but de se faire passer pour la meilleure et se croire supérieure aux autres mais plutôt pour se faire un peu remarquer par les hauts rangs du clan pour pouvoir monter en grade si on pouvait dire cela ainsi. Elle avait toujours peur d'être inutile et rejeter du groupe, ce qui était entièrement faux car pour rentrer dans le groupe des chasseurs de la horde à seulement quinze ans c'est qu'elle avait tout de même du potentiel.

Le soleil cognait de plus en plus fort sur sa peau habitué à ces températures sèches, elle en déduit qu'il devait certainement être en début d'après-midi, ou peut-être en milieu, cela n'avait guère d'importance, elle avait fini de manger, et laissait l'homme se décomposer au sol. Elle avait ramené quelques morceaux dans une petite boite et espérait que cela n'allait pas être pourri quand elle rentrerait. De toute évidence elle ne rentrait jamais sans rien. Marchant à nouveau dans les décombres, elle cherchait à nouveau un objet intéressant. Elle restait silencieuse le plus possible, elle n'avait pas envie de finir comme l'homme qui lui avait servit de déjeuner et pour éviter cela, la jeune cannibale était prête à tout, vraiment à tout, la vie n'avait aucun prix et elle y tenait.

L'orpheline rentra dans un des immeubles qui semblaient les plus intéressant ou du moins celui le moins abimé, elle commença à fouiller un peu partout dedans sans réellement savoir quoi chercher... Au bout d'une quinzaine de minute, elle réussit tout de même à trouver des fils électriques, ça pouvait toujours servir. Puis elle réussit à dénicher un nouveau débardeur pas trop abimé ou en tout cas moins que celui qu'elle portait ainsi que des mitaines, qu'elle enfila aussitôt. Le reste était dans un état irrécupérables, c'était bien dommage.

Un sourire apparu sur ces lèvres quand elle se trouva devant une porte fermé, le numéro 17, cela voulait bien dire que personne n'était encore rentré, une chance pour elle et aussi une très belle occasion de ramener des choses à la horde. D'un coup de pied sec et puissant la cannibale venait déjà d'enfoncer la porte, et souriait devant sa trouvaille. Rentrant dans la pièce, elle fut tout de même attristé de voir des meubles à terre, ce n'était pas en très bonne état, mais elle commença donc à chercher en commençant par la salle de bain, cherchant des trucs qui pouvaient encore servir.

Trouvant une petite trousse avec quelques objets de maquillages, Jade commença donc à trier ce qui pouvait toujours être utilisé et ce qui ne le pouvait plus et sourit en trouvant un petit miroir de poche, c'était parfait. Posant sa main sur sa gourde pour boire sa dernière gorgée avant de rentrer retourner voir son clan, elle fut arrêté dans son geste en entendant un bruit, vraiment léger et à peine audible, elle aurait continuer à fouiller à ce moment là elle ne l'aurait sûrement jamais entendu et se serait retrouvé en état de décomposition en pas longtemps.

La jeune fille sentit son coeur qui s'accélérait, elle était piégée dans l'appartement et devait rapidement se trouver une cachette pour éviter de se faire surprendre.. Son regard ténébreux inspecta en quelques secondes la pièce dans laquelle elle se trouvait, et la seconde d'après la miss était déjà dans une petite planque. Elle était plutôt à l'étroit mais c'était mieux que d'être à découvert.. Tout ces sens en alerte, elle écoutait le moindre bruit qui pouvait lui indiquer la position de l'intrus.. Respirant sans aucun bruit, elle finit par sortir de sa planque avec la plus grande des discrétion, elle maudissait intérieurement ce monde où dès le moindre petits bruits, il fallait être vigilant sous peine de perdre ce qu'ils avaient de plus précieux ; la vie.

Son flingue à la main, prête à tirer, elle commença à son tour à inspecter l'appartement, elle savait qu'il ou elle était toujours là, et elle ne cesserait pas de chercher tant qu'elle ne l'aurait pas trouver. Il valait mieux être le prédateur que la proie, non ?
Arrivant dans la chambre principale, elle frôla quelque chose, quelque chose d'humain.. Dans un mouvement de recul, elle pointa aussitôt son arme sur l'homme qui lui disait étrangement quelque chose... Il tenait lui aussi son arme pointé sur elle, tout les deux s'étaient fait peur mutuellement.. Le regardant droit dans les yeux, la chasseuse fit un léger sourire, un sourire qui se voulait plutôt gentil d'ailleurs.. Bizarre non ?

Elle se souvenait de lui, elle l'avait traqué il y a un an. Après une poursuite et des échanges de coup de feu pendant plusieurs heures, elle avait choisi sa deuxième option pour arriver à ses fins, celle de se faire passer pour une gentille.. Enfin bref, une longue histoire et surtout une longue série de mensonge dans le seul but qu'il baisse sa garde avec elle, qu'il lui fasse confiance pour pouvoir le tuer plus tard ou même le jeter dans un enclos.

Bref, la miss s'approcha d'un seul pas de lui, gardant son arme dressé sur lui, avant de prendre enfin la parole :

''' Tu te souviens de moi ? ''
'

Il n'y avait pas de politesse ou le moindre signe de civilité dans ce nouveau monde, tout avait disparu en même temps que le reste.. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il n'y allait pas encore y avoir une poursuite entre les deux, car elle commençait à avoir soif.. Mais s'il décidait d'engager un combat, elle le ferait sans hésiter mettant de côté sa soif, c'était elle ou lui.


Dernière édition par Jade Sheros le Lun 6 Sep - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Sam 21 Aoû - 20:38

    Un bruit, un frolement, une sensation, une déduction, un geste, un silence... pouvaient changer la donne et ce en une fraction de seconde. Comment l'Homme pouvait il survivre dans un environnement pareil? On ne sait pas trop, mais il survit, sa hargne, son désir d'y arriver de ne pas se faire battre, de ne pas laisser la fatalité s'emparer de lui et de son espoir. Beaucoup d'homme et de femme avaient changé durant ces siècles, beaucoup étaaient devenus des monstres, beaucoups étaient devenus des animaux et beaucoup étaient devenus des survivants. Les moeurs passées n'avaient plus beaucoup de sens à l'exterieur, elles étaient souvent offerte de generation en generation car " c'est ce qui nous differencie des animaux", mais après tout ne sommes nous pas devenu ce que tout le monde apprehendait depuis des siècles? Des etres capables de tuer son frère, sa soeur, sa mère, son père, ses enfants pour la survie...

    La Citée était peut etre le seul endroit où il existait une vrai éducation, éducation fait par les anciens des anciens des anciens... par des hologrammes, image factice de plusieurs professeurs des années 2000. Pouvait - il croire en ces hommes qui avaient causé indirectement la mort de plusieurs milliers de personnes? Qui avaient causé ça. Cette Terre désolé. Ils l'appelaient mère la Terre et ils n'avaient pas été capable d'en prendre soin et ils voulaient qu'on écoute leur enseignement sur la vie? N'étaient ils pas mort depuis longtemps? Pourquoi les écouter? Certains diraient que c'est une obligation un désir de garder cette humanité qu'il y avait en nous et qu'il y a en nous d'autres diraient que la connaissance est ce qui se fait de mieux. Jaime pense comme ces derniers, il savait qui ils étaient, de quel epoque ils venaient mais leur savoir était toujours véridique et interessant. C'était une sorte de savoir universelle transporté entre les âges. C'est ce qui guidait encore leur monde, leur citée dans l'espoir de restituer ces connaissances et les utiliser à bien cette fois çi. Car s'il y a eu une seconde chance, il n'y en aura pas trois. Alors il vaut mieux attraper cette chance et ne plus la lacher...

    En parlant de seconde chance, le voila qui decouvrait cette jeune fille qui l'avait poursuivi pendant plusieurs jours alors qu'il était encore de la Task Force, il y a près d'un an. Etait ce une seconde chance pour elle de le tuer? de se venger de la mort de son collegue? Hum.. le tuer peut etre mais il n'était pas sur que cela soit pour une question de vengeance après tout lorsque Jaime abbatu son ami, elle le regarda par terre avec un petit sourire en coin. Quelle personne en aimant une autre aurait pour seule réaction à la mort de cette personne, un sourire? Personne surement. Et pourtant.. il l'avait vu cela n'avait duré qu'un instant mais il l'avait vu, ce petit sourire et cela l'avait marqué. Un coequipier est là pour nous proteger mais aussi pour être proteger, il est là dans les bons comme dans les pires moments alors comment se délecter de le voir mort?

    Jaime ne pouvait pas s'imaginer voir Anton mourir ou même l'un des membres de son unité. Elle ne lui avait pas dit, lui sembre t il , son nom si bien qu'il avait pour tout souvenir ce sourire, son visage et le timbre de sa voix lorsqu'elle avait essayé de lui faire baisser sa garde. Pour être franche, elle avait presque reussi... presque...

    Tu te souviens de moi ?

    Elle s'approcha, il ne bougea pas gardant un genou à terre en appuie, son arme braqué sur elle. Il haussa un sourcil mais ne lui repondit pas tout de suite. Il baissa furtivement et rapidement son regard sur la boite qu'il gardait près de lui puis le passa sur le trou dans le mur. Impossible de se jeter par là.. Ils étaient au 5e etage et la chute risquerait de lui couter cher. Peut etre pas de le tuer mais de la paralyser. Jaime avait deja sauté du 5e etage d'un immeuble et avait atteri par bonheur sur ce qui devait etre deux ou trois matelas ralentissant sa chute et lui permetant de faire une roulade moins perilleuse. Cependant en entrant dans le batiment, il n'avait vu aucun matelas dehors ni rien d'autre pouvant amortir sa chute et il tenait un minimum à l avie pour éviter de s'y risquer. Il se concentra ainsi, de nouveau, sur sa chasseuse.

    Comment pourrais je oublier la gamine qui a tenté de me tuer pendant presque 3 jours?

    Il la devisagea et se redressa sans detacher son regard de la demoiselle. Son doigt restait sur la gachette, s'il tirait il arriverait sans difficulté à la toucher mais cette dernière aurait le temps d'en faire autant. Il n'y avait en sommes pas enormement de possibilité...

    Bon. Qu'est ce qui t'amene ici, c'est loin de votre petit Qg ? On t'a jamais dit que les enfants ne devaient pas trop s'éloigner sur les terres hostiles tous seuls? Tu devrais rentrer chez papa - maman, ils vont te gronder...


    [ Hs : memo pour moi meme => tan / #B1221C / darkolivegreen ]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cannibale Perverse et Sadique


Missives : 307
Date d'inscription : 10/07/2010
Age joueur : 26
Occupations : Chasseuse sadique et perverse
Tu t'sens comment? : Envie de sang...

Bon à savoir
Age du perso: 17 ans
Etat physique: En forme

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Lun 6 Sep - 15:46

Le regard de la jeune fille ne quittait pas l'homme des yeux, cherchant la solution qui serait la moins risqué pour elle.. Elle aurait pu baisser son arme pour lui montrer qu'elle ne lui ferait rien, ce qui ne serait rien d'autre que du bluff d'ailleurs, mais ça pourrait la mettre beaucoup trop en danger, il pourrait ne pas la croire et lui tirer dessus, et d'une certaine manière il aurait raison de faire ça. Elle pourrait aussi essayer d'user de ces charmes pour l'amadouer, mais il ne l'a voyait seulement comme une enfant, donc cela serait inutile.. Mais déjà un plan commençait à se mettre en place dans la tête de la miss, qui esquissa un sourire quand elle l'entendit lui parler.
Il la prenait vraiment comme une enfant alors qu'il devrait savoir que dans le monde dans lequel ils vivaient, les enfants avaient plutôt intérêt à vite murir et à se comporter comme un adulte s'il voulait survivre, surtout chez les cannibales. Il n'y avait pas de place pour les faibles au sein de la horde sinon ils finissaient à leurs tour dans les enclos, c'était ainsi, et certains en avait déjà fait la triste expérience, il fallait savoir se défendre, apprendre vite, se montrer sans pitié, éviter d'être chétif et frêle sinon tu ne survivais pas longtemps.. La loi du plus fort.

Sa main bien droite, braqué sur cet homme, elle ne tremblait pas, elle avait l'habitude et pourrait très bien tirer sans aucun remords, mais ça déclencherait aussitôt un combat qui pourrait durer sur plusieurs jours, comme la dernière fois, et elle pourrait y perdre sa vie. Elle devait continuer son petit jeu, le faire douter, c'était un des seuls moyens qu'elle avait en sa possession pour éviter le plus de dégâts. Une fois qu'elle aurait fini, elle n'aura plus qu'à ramener son corps à sa horde, la jeune fille serait bien vue, surtout sachant qu'elle n'avait pas eu besoin d'aide. Elle le fixait déjà depuis quelques minutes, mais elle n'arrivait pas à avoir un homme, quelqu'un avec des sentiments, qui essayait de survivre depuis toujours, elle ne voyait qu'un bout de viande qui attendait son heure, un bout de viande qui la ferait encore un peu monter dans l'estime de sa horde, quelqu'un de faible qui se finirait bien un jour par baisser sa garde devant elle. Prenant donc à nouveau la parole, elle essayait de garder un ton calme et posé, presque gentil.


'' La gamine sais se débrouiller seule sur ces terres hostiles comme vous dîtes, mais vous je n'en suis pas si sûre.. J'aurais pu vous tuer.''

La miss esquissa un petit sourire, il voulait jouer la provocation ? Elle savait elle aussi très bien jouer à ça. Puis reprit :

'' Et ne vous inquiétez pas pour moi, je ne me ferais pas gronder, si je ne reviens pas, c'est que j'ai été trop faible, et si je reviens j'aurais le droit comme à chaque fois à leurs indifférences.''

C'est vrai qu'elle exagérait tout de même beaucoup, sa horde n'était pas non plus indifférent, surtout quand elle avait des choses à leurs ramener. Et puis ne pas avoir de parents pouvaient aussi avoir un avantage, elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait, elle ne se ferait jamais engueuler, il n'y avait que ces supérieurs qui pouvaient, mais jamais ils ne lui diront quoi que ce soit si elle part seule pendant toute une journée, voir plus, ils ne s'inquiétaient pas pour elle, ils ne s'inquiétaient d'ailleurs jamais pour leurs confrères à moins qu'ils soit tout de même haut gradés, ce qui n'était pas le cas de la jeune cannibale.
Puis continuant son petit jeu, elle lui demanda avec une curiosité des plus sincères, car en même temps ça l'intriguait réellement, elle aimerait bien savoir comment ça se passe dans ce vault, et si elle arrivait à avoir des informations qui pourraient être intéressante, elle n'hésiterait pas à tout dévoiler à son chef, Caïn :


'' Et vous ? Vous n'allez pas faire gronder de ne pas être rentré à l'heure dans votre... cité ? Vous devez avoir un couvre-feu, tout les cannibales disent que vous avez peur, que vous êtes faibles et lâches, que vous passez tout votre temps à vous cacher. ''

Petit mélange doux entre la curiosité et la provocation, c'était ce qu'elle aimait, mais en même temps, c'était vraiment sincère. Elle les considérait ainsi ; faibles et lâches. Ils se sont cachés pendant que les autres essayaient de survivre, s'ils voulaient continuer de vivre, ils étaient obligé de faire du cannibalisme, ils avaient perdus petit à petit leurs parts d'humanité, jusqu'à ce qu'ils ne restent plus rien.. Pendant que les autres étaient bien tranquillement caché dans leurs vault.. Et maintenant qu'ils se montrent enfin, ils critiquent et déteste le peuple qu'ils ont abandonné, tout en disait leurs belles paroles. Cela faisait rire intérieurement l'orpheline.

Il n'y avait aucune place pour une quelconque part d'humanité, il n'y avait que la survie qui comptait.

Son arme était toujours braqué sur lui, elle n'allait pas baisser sa garde tant qu'il ne l'aurait pas fait. Elle était méfiante même si cet homme semblait être quelqu'un de gentil, il ne restait pas moins un ennemi et ça c'était le plus important. Ce petit morceau de viande pouvait très bien la tuer, elle restait donc sur ces gardes.


Dernière édition par Jade Sheros le Mar 14 Sep - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Lun 6 Sep - 21:24

    Quel monde fourbe ! Se retrouver là, une arme à la main pointée sur une gamine a peine sortie de la pré-puberté qui elle même tenait un flingue braqué sur lui. Il fut un temps où cela aurait été choquant, intolerable, inimaginable, impassable et ce même dans certains quartiers dit " chauds" . Maintenant c'était courant, comme si un enfant apprenait avant de marcher à porter une arme et à s'en servir. A croire que l'enfant devait naitre que pour nourir les siens et ce dans tous les sens que l'on peut imaginer ou nourrir les autres, là aussi dans tous les sens. N'etait ce pas une image de la vie assez déplorable? On pourait même se demander pourquoi faire des enfants ? Pourquoi leur faire vivre un enfer comme celui là? Il fut un temps il y a de cela des siècles, beaucoup d'enfants naissaient mais mourraient de maladie ou de faim. Ici, après une société dite civilisé, developpé et intelligente, voila que les enfants naissaient pour s'entre tuer et pour mourir manger par d'autres. La maladie et la faim étaient egalement des causes de morts, après tout s'il n'y avait pas famine les hommes ne se mangeraient pas entre eux;.... et encore... on ne peut plus en être sur. Dans les années 2000, des habitants de pays entiers subissaient des famines et mourraient de faim, bien trop d'ailleurs pour un monde dit developpé et un minimum intelligent mais ce n'était pas pour autant qu'ils se tuaient entre eux pour manger d'autant qu'ils étaient encore plus nombreux que les survivants de nos generations actuelles...

    La gamine sais me débrouiller seule sur ces terres hostiles comme vous dîtes, mais vous je n'en suis pas si sûre.. J'aurais pu vous tuer.

    Et ne vous inquiétez pas pour moi, je ne me ferais pas gronder, si je ne reviens pas, c'est que j'ai été trop faible, et si je reviens j'aurais le droit comme à chaque fois à leurs indifférences.


    Une capacité tres interessante chez lui: il pouvait reflechir à des theories sur la vie ou d'autres choses importantes ou non tout en restant très concentré sur la personne qui lui faisait face. Il avait ainsi remarqué qu'elle ne tremblait nullement en tenant son arme et ne semblait pas ciller. Il constata aussi son petit sourire lorsqu'il l'identifia comme une gamine, ce qui était vrai d'ailleurs. Une petite fille sortie trop tot des jupes de sa mère. Remarquez ici, on ne peut pas faire autrement comme dis plus haut.

    Jaime eu un petit rictus. La pauvre petite, il allait presque verser une larme. Certes vivre avec des monstres -pour la plupart- ne devait pas vraiment aider à se construire sur des valeurs plus ou moins respectable mais comme de grands philosophes le disaient si bien: on a toujours le choix. Les instances de socialisations ont beau etre ce qu'elles sont aujourd'hui il restera toujours un facteur choix propre à chacun de nous même s'il se resorbe de plus en plus laissant place à ce coté bestial, il subsiste et elle aurait surement dû y faire un peu plus attention.

    Et vous ? Vous n'allez pas faire gronder de ne pas être rentré à l'heure dans votre... cité ? Vous devez avoir un couvre-feu, tout les cannibales disent que vous avez peur, que vous êtes faibles et lâches, que vous passez tout votre temps à vous cacher.

    Il haussa un sourcil puis se mit à rire, un rire vrai mais qui ne lui fit pas perdre sa concentration. Elle avait du voir une ouverture car elle avait elle même repositionner son arme. ET non mon enfant, c'est pas comme ça que tu arriveras à l'abattre ni en faisant la gamine. Avec une arme c'est peu convainquant....

    Tu me fais rire gamine. Tu dis que tu aurais pu me tuer, oui, peut etre si seulement tu étais sorti de ton trou. Tu es surprise? Tu devrais pas simple analyse... la porte était explosée quand je suis entré dans l'appartement , certes cela aurait pu dater d'un moment mais si ca avait été le cas le bois des portes n'auraient pas été si cline si je peux dire. Ensuite, je sais que tu n'es pas responsable de fracas des meubles, tu es trop frele pour ça. Ils devaient etre plusieurs. Cependant quand je suis rentrée, il n'y avait personne dans le couloir ni dans les alentours, j'étais pour ainsi dire le seul de vivant dans l'immeuble mise a part toi bien sur. Mais ça je n'ai pu le confirmer que quand tu es apparue devant moi. Bref. Tu as surement dû entrer dans l'appartement quand j'étais dans l'autre, on s'est croisé sans le savoir une première fois... erreur à ne plus refaire. J'avoue que je ne t'avais pas entendu. Tu as fait ton petit tour et je presume que c'est toi qui a decouvert l'espece de pharmacie. Quand je suis rentré, tu t'es surement caché... dans la salle de bain surement c'est le seul endroit encore un peu en... "vie". Fin bref j'ai remarqué que tu étais passée par là mais ne voyant personne j'ai cru que tu étais partie toi ou n'importe qui d'ailleurs. Une nouvelle erreur si je puis dirE. Cela dit, maintenant tout prend son petit sens.

    Il ajouta avec un sourire narquois

    en sommes... ne te crois pas si maline que ça ma petite. Tu as encore beaucoup à apprendre du haut de tes 15ans a peine mouillé. Si tu n'avais pas peur toi même, pourquoi t'être planqué si rapidement dans ton trou de souris? Tu aurais pu me canarder dès que j'ai passé la porte de la salle de bain ... et pourtant tu es restée terré dans ton petit trou pour venir me chercher après et sursauter en me voyant.... Alala et après c'est moi ainsi que les personnes des citées les trouillards ! Elle est bien bonne !

    [ dsl de repondre si vite mais je prefere tant que j'ai le temps ca risque de se gater dans peu de temps ^^ et ma rep n'est pas terrible m'enfin pas trop d'idée xd ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cannibale Perverse et Sadique


Missives : 307
Date d'inscription : 10/07/2010
Age joueur : 26
Occupations : Chasseuse sadique et perverse
Tu t'sens comment? : Envie de sang...

Bon à savoir
Age du perso: 17 ans
Etat physique: En forme

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Mer 15 Sep - 0:25

La miss fixait cet homme, il semblait être prêt à l'abattre si elle faisait la moindre faille ou si elle avait le malheur de baisser sa garde, même pour une seconde. Elle l'écouta sans rien dire exposer ces faits et elle devait bien avouer qu'il n'avait pas tord, c'était un fin observateur, elle devait bien l'admettre. La cannibale n'avait en revanche pas apprécié qu'il rigole ainsi, elle avait l'impression qu'il se moquait complètement d'elle, qu'il ne l'a prenait pas au sérieux et ce n'était peut-être d'ailleurs pas qu'une impression, ce qui l'énervait.. Jade jeta un bref regard autour d'elle, puis regarda à nouveau ce traqueur, son regard sombre l'analysait de la tête au pied, elle s'imaginait déjà le dépouiller de toute ces trouvailles mais surtout lui prendre son eau, elle commençait à avoir la bouche sèche. Elle lui répondit calmement :

'' Oui c'est vraie je me suis planqué en entendant du bruit, en générale vous n'êtes jamais seul.. Vous faîtes vos expéditions en groupe, et seule je n'y serais jamais arrivé. Ca peut t' étonner mais je tiens tout de même à ma vie. Je ferais plus les erreurs que j'ai fais, la prochaine fois tu seras mort s'il y en a une.. Et c'est exacte, c'est moi qui ai découvert la pharmacie, ça sera utile pour ma horde.. Mais.. Pourquoi tu es seul ? La dernière fois tu avais un groupe non ? Ils t'ont abandonnés ?''


Pour elle c'était tout à fait possible qu'un groupe abandonne un de ces hommes s'il n'arrivait pas à suivre le rythme ou s'il était jugé pas assez compétent. Peut-être c'était le cas de cet homme ? Même si les gens de la cité n'était en réalité pas ainsi, mais ça elle ne le savait pas et elle aurait plutôt du mal à imaginer des personnes aider les plus faibles, ne pas les abandonner.. C'était encore une chose qu'elle ne connaissait pas et laisser sur le côté ceux qui ralentisse était tout à fait normal et légitime.

La jeune cannibale marqua un petit temps de pause, ravalant tant bien que mal sa salive. Elle sentait son corps prêt à craquer si elle restait sans boire, elle avait réussi à économiser le plus longtemps sa dernière gorgée d'eau, mais le seul problème c'était cet homme.. Elle ne pourrait pas prendre sa gourde et boire tant qu'il sera là, il en profiterait aussitôt pour la tuer vu qu'elle baisserait sa garde.. C'était dans la logique des choses, elle ferait sûrement pareil si celui-ci venait à baisser son arme. Elle se maudissait intérieurement d'avoir voulu attendre vraiment le dernier moment pour boire ces dernières gouttes.. Faisant mine de rien, gardant toujours son regard sombre rivé sur lui, son arme toujours braqué, elle ne bougea pas. Jade n'aimait pas forcément discuter avec ces victimes, à vraie dire, elle n'avait jamais tué des personnes qu'elle connaissait, c'était toujours des étrangers, c'était beaucoup plus facile d'appuyer sur la gâchette quand on ne connaissait pas la personne. Elle n'avait donc pas forcément l'envie de trop parler avec lui, elle voulait juste rapidement en finir. Elle reprit doucement la parole :

'' Je n'ai pas quinze ans, j'en ai dix sept, je ne suis une adulte maintenant. ''


Plutôt étrange d'entendre ça de la bouche d'une fille qui n'avait même pas atteint encore l'âge de la majorité, mais le monde civilisé n'existait plus, et être majeur elle ne connaissait pas. A partir de quinze-seize ans, les enfants avaient déjà la mentalité adulte, alors arrivé au dix-sept ans, ils se considérait eux-même comme des grandes personnes, malgré qu'ils soient encore pour certains un peu frêle et avec un grand manque d'expérience, mais c'était le nouveau monde. Peut-être dans la cité c'était entièrement différent, mais elle ne connaissait rien de là-bas et elle ne voulait jamais y aller. Elle les craignaient et les considéraient encore plus barbare que sa horde. C'était eux les méchants pour elle...Jade n'aimait pas qu'il la voit comme une enfant, dans sa horde elle n'en était plus une depuis longtemps.


'' Et on fait quoi maintenant ? Une partie de cache-cache ? On s' entre-tue ? Ou tu préfères perdre ton temps à discuter avec une cannibale sans intérêt ? ''


La miss essayait d'accélérer les choses pour pouvoir boire, elle n'en pouvait plus, elle ne savait encore combien de temps ces jambes tiendraient debout, mais en même temps la situation était plutôt bloqué.. Si elle baissait sa garde, il la tuerait, mais si c'était lui qui baissait sa garde, c'était elle qui le tuerait.. Elle pouvait très bien reculer et partir, mais il risquerait aussitôt de se lancer à sa poursuite pour la tuer. Le mieux pour elle c'était encore de jouer sa gentille, et qu'ils baissent tout les deux leurs armes, mais elle s'imaginait plutôt mal lui faire confiance, c'était limite impensable...
L'adolescente arrêta de parler après avoir posé sa question, elle n'en avait plus la force, sa bouche était sèche. Elle essayait de réfléchir à la moindre possibilité pour s'en sortir, et il devait certainement faire pareil, ou peut-être avait-il vu qu'elle n'allait pas aussi bien qu'elle le laissait paraître et qu'il attendait patiemment qu'elle craque pour pouvoir la tuer. Comportement qui serait lâche mais qui était tout aussi envisageable que le reste.. Peut-être d'ailleurs lui aussi se sentait mal et avait soif, c'était une possibilité parmi de nombreuses autres..

Le monde est quand même vraiment mal fait... Jade aurait peut-être pu être une fille gentille et généreuse, n'ayant pas le goût du sang, ni même autant de sadisme si elle aurait grandit dans un monde différent, peut-être aurait-elle pu être une bonne élève, c'était une très bonne observatrice qui apprenait très vite.. Mais voilà, quand on vit dans un monde qui a perdu toute marque de bonté, de civilité, et grandissant dans un univers où plus on se montre cruel et sadique, plus on se fait respecter, mais surtout plus on a des chances de survivre, on devient très rapidement un vrai monstre.. C'était le cas de Jade mais aussi le cas de nombreux autres enfants grandissant à la horde..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Dim 19 Sep - 13:48

    Oui c'est vraie je me suis planqué en entendant du bruit, en générale vous n'êtes jamais seul.. Vous faîtes vos expéditions en groupe, et seule je n'y serais jamais arrivé. Ca peut t' étonner mais je tiens tout de même à ma vie. Je ferais plus les erreurs que j'ai fais, la prochaine fois tu seras mort s'il y en a une.. Et c'est exacte, c'est moi qui ai découvert la pharmacie, ça sera utile pour ma horde.. Mais.. Pourquoi tu es seul ? La dernière fois tu avais un groupe non ? Ils t'ont abandonnés ?

    Jaime ne repondit pas tout de suite. Il regardait à nouveau la demoiselle, quelque chose clochet mais il ne savait pas quoi, encore son instinct qui lui intimait de faire attention. Mais attention à quoi ? Il n'était pas complètement debile et savait que la gamine en face de lui n'était pas qu'une gamine mais une tueuse, il n'avait donc pas besoin que son instinct le lui souffle. Il pouvait se débrouiller seul, avec ses yeux, pour constater cela. Après tout 1+1=2.

    Ses yeux parcoururent une nouvelle fois la pièce, non, rien n'avait changé. En même temps si une météorite s'était écrasé là il l'aurait surement senti et de même s'il y avait eu une fusillade en bas de l'immeuble. Non, rien d'important. Il fronça les sourcils et reporta toute son attention à la jeune fille. Ja" chercha dans sa mémoire ce qu'elle lui avait dit puis eu une rictus.

    Ce qu'on appelle communement instinct de survie. C'est bien tu n'es peut etre pas si bête que ça après tout.... Hum.. Et si je te disais que c'est moi qui les ai abandonné car ils étaient plus faible? Car c'est à ça que tu penses non? A cette question de faiblesse et de force, je me trompe?

    Il lui sourit satisfait de l'effet qu'il lui faisait. Après tout, peut etre avait il un don pour deviner les penser des autres... cela lui arrivait frequement mais d'après lui c'était plus une question d'observation. C'était si simple de comprendre ce que les gens avaient dans la tête, et cela l'est encore a vrai dire. Encore plus de jour en jour. Plus le manque d'eau est croissant plus les gens agissent sans reflechir et plus ils sont simples à comprendre. De plus cette époque facilité encore plus les choses car il n'y avait pas 36000 façons de penser car il n'y a qu'un facteur determinant: la survie.

    Je n'ai pas quinze ans, j'en ai dix sept, je ne suis une adulte maintenant.

    là il ne put reprimer un rire.

    Peut etre que si en fin de compte... peut etre es tu bête. Tu seras adulte quand tu sauras prendre les meilleures decisions possibles par toi même et non pour ta bande de bouffon sanginaire genre.... Caïen le magnifique.... Le jour où tu auras compris qu'on a toujours le choix et même ici, dans ce monde dès plus ...monstrueux. Pour moi tu n'es qu'une gamine probablement en idolation face au clown qui vous sert de guide et patron. Gamine qui suit les ordres du clown... et qui ne comprend même pas que ce quelle pense être ses choix n'est en réalité pas vraiment les siens mais ceux d'un autre....

    Il lui lança un sourire compatissant, c'est dur d'être une morveuse ici bas. Et elle n'était pas nait dans le bon camps si on peut dire qu'il y a véritablement un bon camp. Disons qu'à la Citée on a le droit à l'éducation ce qui favorise notre propre pensée et compréhension du monde qui nous entoure. La petite n'y avait pas eu le droit donc tout cela était assez limité pour elle. Il doutait même qu'elle est compris quelque chose à son petit discours. Enfin bon, qu'importe. Ja" haussa ses épaules.

    Et on fait quoi maintenant ? Une partie de cache-cache ? On s' entre-tue ? Ou tu préfères perdre ton temps à discuter avec une cannibale sans intérêt ?

    A vrai dire, le cache cache est impossible car on se tient en jou, le premier qui bouge se fait tuer par l'autre. Ce qui est le plus probable est la deuxième option mais je dois avouer que je tiens moi aussi un minimum à la vie et m'imaginer croupir ici avec le cadavre d'une cannibale ne m'enchante guère.. Cela dit tu as raison, tu n'es digne d'aucun interet et je ne dois pas etre le seul à le penser... n'est ce pas?

    Il lui sourit. Jaime adorait toucher avec les mots presque encore plus qu'avec les poings. Et là, il aimait encore plus car il se rendait egalement plus agé qu'elle et en sommes plus intelligent. Les propos qu'il tenait restaient presque hors de porté de la gamine ce qui lui faisait d'autant plus plaisir. Jaime n'est pas du genre à rechercher se sentir plus " important" que les autres mais il ne refusait pas de temps en temps à jouer ce petit jeu en particulier avec des enemis...

    Je pourrai rester là un moment mais je commence à m'ennuyer avec toi. Donc autant en finir rapidement. Je vais ranger cette boite dans mon sac sans pour autant te lacher des yeux et de la pointe de mon canon, puis je vais commencer un cercle afin de me diriger vers la porte et de partir d'ici. Ensuite à toi de voir si tu voudras me poursuivre mais entre nous je te le deconseillerai. D'une cela repartira comme la dernière fois, de deux je suis plus vif que toi et de trois, le plus evident: nous sommes tous deux en penurie d'eau ce qui veut dire que nous allons crever de soif avant de s'entre tuer probablement.

    Sur ce il hoccha la tete, et rangea d'une main experte la caisse dans son sac puis referma ce dernier a laide de sa main libre et de ses dents. Il se releva et commenca à s'avancer doucement attendant que la demoiselle face de même afin qu'ils décrivent un cercle restant a une certaine distance l'un de l'autre.

    Alors qu'il était tout pres de la porte, il s'imobilisa. La partie de son cerveau qui restait toujours en mode " attentif" au bruit exterieur à l'action presente lui criait alerte rouge. Jaime tendit l'oreille un long moment. Cela avait été quoi? Un tir au loin? un coup de pied contre de la taule? des pas dans l'escalier? Non, c'était bien des pas... mais dans le couloir. Ils venaient juste de sortir de la cage d'escalier. Combien? deux? trois ? non plus.

    Je crois que nous avons trop attendu ici. On a de la compagnie comme si nous n'étions pas assez.... je crois que vous vous baladez rarement en groupe de plus de 4 personnes donc peut de chance que ce soit vous.... et pour mon camp c'est impossible...

    Jaime interrompit sa reflexion en entendant les pas s'arreter pas tres loin de là. Merde. Ils les avaient peut etre remarqué. Le tout était de savoir s'ils étaient gentils ou mechant si, en gros, ils ovulaient les tuer ou non. Jaime avait peut etre un peu plus de chance de s'en sortir que la demoiselle pour la simple et bonne raison qu'on pouvait l'utiliser comme monnaie d'échange mais il n'avait pas emporté de signe distinctif. Il ressemblait, pour ainsi dire à n'importe quel nomade du coin.

    Bon. Dans quelque pas ils setont ici.. soit tu me tues et tu essayes de te debattre toute seule contre le groupe soit... pour la première fois depuis l'histoire de la citée, on fait ... équipe...

    Il n'aimait pas l'idée de faire une seconde confiance à cette gamine cannibale mais il doutait de pouvoir venir à bout de plus de trois personnes en particulier s'ilssont armés et dangereux. Trois personnes restent gerable, 4 aussi, 5 ça commence à etre dur bien sur selon les gabaris mais 6 c'est vraiment risqué..

    Une personne entra dans l'appartement suivit d'autre personne.

    Un homme.... deux... trois... quatre... une femme... encore un homme...

    les pas avaient beaux etre furtifs, le son des démarches ne trompaient pas. Jaime faillit ne pas entendre la seule femme du groupe. Ce qu'il trouva étrange. Dans ce genre de groupe il y avait plus d'une femme mais bon pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cannibale Perverse et Sadique


Missives : 307
Date d'inscription : 10/07/2010
Age joueur : 26
Occupations : Chasseuse sadique et perverse
Tu t'sens comment? : Envie de sang...

Bon à savoir
Age du perso: 17 ans
Etat physique: En forme

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Mer 22 Sep - 14:26

La miss eu un léger sourire en l'entendant lui dire que c'était lui qui les avait abandonné car ils étaient plus faible, puis lui dit que c'était à ça qu'elle pensait, aux forts et aux faibles.. Il était très observateur, mais en même temps ce n'était pas très compliqué à deviner. Elle ne répondit même pas, Jade commençait à se mettre plutôt en économie de mot, essayant de garder le peu de salive qui lui restait, elle acquiesça seulement d'un signe de tête. Elle n'aimait pas son sourire, elle avait vraiment l'impression qu'il la prenait pour une idiote, elle faillit appuyer sur la gâchette quand il rigola après qu'elle lui est dit qu'elle était une adulte. Pour qui se prenait-il à se moquer comme ça d'elle ? Elle se mordit légèrement la lèvre pour se retenir de ne pas s'énerver, elle ne l'écoutait qu'à moitié. Il lui disait qu'elle serait adulte quand elle saura prendre les meilleures décisions possibles par elle-même et pas pour sa horde, enfin lui avait plutôt employé les mots « pour ta bande de bouffon sanguinaire ».. Il vient même à faire de l'ironie et se moquant de Caïn.. Là par contre il aurait du éviter, qu'il se moque d'elle ou encore de sa horde elle pouvait à peu prêt rester calme mais quand il s'agissait de Caïn, il ne valait mieux pas dire un seul mot de travers.. Elle allait lui faire regretter ça et le bouffer pendant qu'il serait encore en vie, en train d'agoniser et de la supplier de l'achever, chose qu'elle ne ferait pas. Il répéta à nouveau qu'elle n'était qu'une gamine, une gamine qui suivait les ordres d'un clown, qui ne savait même pas ce qu'elle pensait être, bon sur ce coup là, elle eu plutôt du mal à comprendre, d'ailleurs elle n'avait même pas entièrement comprit. Bien sûr qu'elle savait qui elle était ! c'était une chasseuse pour la horde, sa seule famille, non ? Elle haussa simplement un sourcil face à sa fin de phrase. Que voulait-il dire par là ? Que ce n'était qu'un simple mouton que Caïn et les autres de la horde manipulait comme une vulgaire poupée ? Si c'était ça, il se trompait, même si pendant quelques secondes elle eut presque un doute, mais quand elle s'imaginait son chef la manipuler, c'était tout simplement inconcevable. Elle faisait parti de la famille..

Elle lui jeta un regard noir, elle le détestait vraiment ce mec, il la prenait vraiment de haut et il essayait de faire passer Caïn pour un simple homme banal qui ne vaut rien, du moins c'est comme ça qu'elle le prenait en l'entendant à chaque fois le désigner par « clown ». Là encore elle préféra garder le silence, mais la miss avait bien enregistré ce qu'il venait de dire, et elle allait lui faire payer dès que l'occasion se présentera, et elle n'allait pas tarder. Cette fois elle n'allait pas le laisser partir, il l'avait provoqué, il s'était bien moqué, mais maintenant il allait falloir qu'il en paye le prix.

Quand elle lui demanda ce qu'il allait faire, il lui répondit qu'il n'avait pas envie que son cadavre pourrisse à coté de celui d'une cannibale, puis lui dit qu'il n'allait pas non plus discuter avec elle car elle n'avait aucun intérêt et qu'elle devait très certainement se dire la même chose, et la miss devait bien avouer qu'en effet elle pensait exactement la même chose, mais elle ne dit rien non plus, à croire qu'elle était soudainement devenue muette. Bon quelqu'un qui la connaissait vraiment se douterait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas pour qu'elle se taise ainsi, mais cet homme ne la connaissait pas, il ne pouvait donc se douter de rien.. Il lui sourit à nouveau, que croyait-il ? Qu'elle ne comprenait strictement rien à ce qu'il racontait ? S'il pensait cela alors tant mieux, ce qui eu même l'effet de donner une idée à Jade, qui eut un léger sourire en coin rien que d'y penser, s'insultant presque intérieurement de ne pas y avoir penser avant, c'était parfait.. Bon par contre il risquait de trouver ça bizarre qu'elle réponde à son sourire par un autre petit sourire, il risquait de se douter qu'elle avait finalement comprit peut-être un peu ce qu'il venait de dire, mais ça lui était égale, ça ne gênerait pas son plan..

L'homme lui dit ensuite qu'il allait prendre sa petite boîte et la mettre dans son sac mais qu'il ne la quitterait pas des yeux et qu'ils feraient tout les deux un cercle, ce qui lui permettrait de partir.. Après c'était libre à elle de le poursuivre ou pas. Pendant quelques secondes elle ne dit absolument rien, son arme était toujours rivé sur lui. Elle ne réfléchit pas longtemps, elle y voyait là l'occasion de boire sa dernière gorgée d'eau pour se redonner des forces. Après, elle l'attraperait et elle en fera un superbe martyr. Il allait avoir une mort des plus lente et douloureuse, ça lui servira de leçon pour oser parler ainsi de son chef. C'était toujours plus facile de critiquer, mais au moins leur communauté était toujours en vie et ne c'était pas planqué comme ceux de la citée, donc ces petites leçons de morales, il pouvait se les garder pour lui. Il parlait à un véritable mur, elle était des plus fidèles, et sa loyauté était entièrement dévoué à Caïn, c'était un peu comme un Dieu, comme l'avait si bien fait remarquer ce traqueur mais il n'était pas un clown. Elle lui répondit donc :


'' D'accord.. Je te laisse faire, mais je vais prendre la gourde et boire pendant que tu ranges ton truc. Essaye pas de m'avoir sinon tu vas te retrouver avec une balle dans ce qui te sert de cerveau. ''

Aussitôt qu'elle est dit ça, l'homme commença déjà à ranger sa boite tandis que la miss saisit sa gourde et bu ces dernières gouttes. Elle sentit l'eau couler dans sa bouche sèche, dommage qu'il en restait si peu mais il fallait faire avec, elle n'avait pas le choix. Tout deux commencèrent à décrire un cercle, se fixant, les armes chacune pointé l'un sur l'autre.. Jade ne comptait pas le laisser filer comme ça, c'était trop facile de partir comme si de rien n'était alors qu'il venait d'insulter son guide.

Alors qu'il arrivait prêt de la porte et qu'il allait partir il se stoppa, d'ailleurs Jade aussi, elle avait cru entendre du bruit.. Des amis de celui-ci ? Il venait de lui tendre un piège ? Ce fut en tout cas sa première pensée, ce traqueur venait juste de se placer devant la porte, empêchant toute sortie de la part de la miss et comme par hasard des bruits de pas se font entendre à ce moment là ? Si elle tirait, les autres l'entendraient, et elle perdrait aussitôt la vie, ce qu'elle n'avait guère envie.. Elle lui lança un regard glaciale comme si elle le tenait pour responsable de tout ça, et c'était en effet ce qu'elle pensait.

Mais à ce moment là, comme s'il avait deviné qu'elle pensait que c'était de sa faute, ce qui n'était encore une fois pas difficile à comprendre vu le regard qu'elle lui lançait, il lui dit qu'ils avaient de la compagnie.. Il lui dit qu'il se doutait bien que ce n'était pas la horde car ils se déplaçaient toujours en petit groupe, sur cela elle ne répondit rien même s'il n'avait pas vraiment raison, mais de toute évidence ce ne pouvait pas être la horde. Il lui dit ensuite que ça ne pouvait pas être son camps non plus, elle hésita à le croire ou non, le dévisageant pour essayer de voir s'il mentait ou pas. Il était certes un très bon observateur mais la miss l'était aussi, il ne fallait pas non plus qu'il la sous-estime trop. Elle lui répondit doucement :


'' Et pourquoi ce serait impossible que ce soit ton camps ? ''


La question vu la situation semblait vouloir dire qu'elle ne le croyait pas vraiment et qu'elle voulait un argument qui pourrait la convaincre, mais la réalité était tout autre. Elle savait qu'il ne mentait pas, cela se voyant, mais ça lui permettrait d'avoir un peu plus d'informations sur le fonctionnement de la citée, et ça pourrait toujours faire plaisir à Caïn si elle ramenait des informations sur ce sujet-là, à condition que ce soit des bonnes informations et pas des choses sans grandes importances bien sûr.

Jade restait tout de même aux aguets, essayant de localiser les bruits de pas pour savoir où ils se dirigeaient, elle en déduit rapidement qu'ils arriveraient bientôt ici. Et le traqueur semblait du même avis qu'elle puisqu'il lui dit qu'ils arriveraient d'ici quelques pas. Mais la suite allait plutôt être étrange, comme si elle était dans un rêve ou plutôt un cauchemar, là où toute les choses qui sont impossible se réalise.. Sauf que c'était la réalité...

La cannibale ne bougea plus pendant plusieurs secondes, le fixant sans vraiment savoir quoi faire ou répondre.. Il venait tout simplement de lui proposer de faire équipe.. Un homme de la citée qui insulte Caïn et qui veut faire équipe avec une cannibale des plus loyale et des plus tarée.. Ce n'était encore jamais arrivé, aucun cannibale n'avait aidé ou avait été aidé par quelqu'un du Vault.. Ce serait bien la première fois.. Elle hésitait, elle n'avait vraiment aucune confiance en lui et voulait par dessus tout sa mort pour tout ce qu'il venait de dire, mais si elle restait logique et qu'elle tenait vraiment à sa vie, il fallait qu'elle fasse.. équipe..

L'orpheline réfléchissait rapidement, elle ne pouvait pas non plus trop attendre et elle devait lui donner une réponse dans la dizaine de seconde, elle hésita, puis se dit que ce serait le meilleur moyen de voir comment pouvait fonctionner cet homme, ces manières de faire, de réfléchir, de faire ces plans, de piéger ces cibles.. En fait c'était l'occasion rêvé pour elle pour en apprendre non seulement sur lui mais aussi sur tout ceux de la citée. L'idée de faire équipe avec lui, surtout avec celui-là en particulier, était loin d'être réjouissant, elle le haïssait au plus haut point.
Son arme toujours pointé sur lui, la miss finit par lui répondre dans un murmure :


'' Ok.. Aucune arnaque, d'accord ? J'essayerais de ne pas penser que tu n'es qu'un traqueur sans aucun respect. ''


Bon la petite provocation était quand même obligatoire, Jade ne l'aimait pas, et elle n'était pas du genre à se taire et tout garder pour elle. Quand elle avait quelque chose à dire, elle le disait, tant pis si cela ne plaisait pas. Elle le regarda compter le nombre de personne.. Cinq hommes et une femme.. Ils étaient tout les deux dans un beau merdier, ce n'était finalement pas le bon jour pour sortir se promener dehors, la miss se dit qu'elle aurait mieux fait de rester au campement.. Elle respira doucement, pour le moment il était tout les deux piégés comme deux petits rats dans la pièce pendant que les six autres faisait leurs tours.. Elle hésita pendant encore quelques secondes avant finalement d'arrêter de pointer Jaime avec son arme, bien qu'elle le surveillait toujours et qu'elle pouvait très rapidement lui tirer dessus s'il faisait le moindre geste agressif dans sa direction.

Il fallait d'abord qu'ils trouvent un moyen de sortir de la chambre.. Leurs pas commençaient à arriver vers eux, la cannibale pointa son arme droit sur l'entrée de la pièce, prête à flinguer le premier qui passerait mais le seul problème c'est qu'après avoir tué le premier, ils font quoi ? Il y aura automatiquement un échange de tir.. Leurs adversaires avaient de nombreuses planques, ils pouvaient aussi se replier, alors qu'eux étaient coincés.. La seule sortie était bloqué par ces nomades.. Il fallait qu'ils trouvent un moyen de se sortir de là. Elle avait bien pensé à la fenêtre mais c'était beaucoup trop haut pour elle.. La miss échangea un regard avec Jaime, espérant que lui aurait une solution, vu qu'il se montrait si intelligent dans ces paroles, est-ce qu'il l'était aussi en action ?

La cannibale était assez anxieuse, elle était entourée d'ennemis, coincée dans une petite pièce et devait faire équipe avec un de ces pires ennemis pour pouvoir s'en sortir vivante, et encore, ce n'était même pas sûre qu'elle s'en sorte.. Si ce traqueur arrivait à la sortir de ce merdier, elle essayerait d'oublier ce qu'il a dit sur Caïn et le laisserait encore une fois repartir en vie.. Quoi que... En tout cas le plan qu'elle avait eu en tête il y a quelques minutes venait de tomber à l'eau à cause de ces nomades..

Dans un murmure quasiment inaudible, la petite lui dit en s'approchant un peu de lui dans un pas des plus léger et discret :


'' Une idée Monsieur le génie...? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Jeu 23 Sep - 17:16

  • Elle ne fit aucun commentaire à ce qu'il disait. Il en fut un peu chagriné, Ja' était feru des joutes verbales et ce même avec une enfant de son espèce. Il crut apercevoir un rictus qui ne lui dit rien qui vaille, mais ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Au pire, sans doute. Après tout il était bien en face d'une Cannibale sanginaire et assez .... folle dans le sens spycopathe a première vue. Il finit par hausser un sourcil. Ses reflexions ne le menaient à rien, depuis le debut il devait faire attention alors qu'elle est ou non un sourire revenait au même. Si elle avait essayé de l'attendrir cela n'avait pas marché et elle l'avait surement très bien compris. Une fois mais pas deux.

    D'accord.. Je te laisse faire, mais je vais prendre la gourde et boire pendant que tu ranges ton truc. Essaye pas de m'avoir sinon tu vas te retrouver avec une balle dans ce qui te sert de cerveau.

    Il sourit mais ne fit aucun commentaire. Que de belles paroles ! Dans le cas inverse il aurait probablement dit quelque chose qui s'en rapprochait donc bon, sans commentaire justement.

    Après avoir ranger son sac, fait un cercle avec la gamine et avoir entendu des bruits provenant du couloir, il se tourna vers la demoiselle qui sembla elle aussi avoir remarqué quelque chose. La proposition de Jaime de faire équipe sembla la choquer et il faut dire qu'il était lui même choqué de l'avoir proposé. Quelle idée ! Vraiment c'était voire plus debile que de se jeter sur les arrivants. Comment faire confiance a cette gamine? Bonne question mais allez savoir pourquoi c'était la seule idée qu'il lui était venu qui semblait a peu près réalisable. Comme quoi, tout peu arriver.

    Et pourquoi ce serait impossible que ce soit ton camps ?
    Je t'en pose des questions!? Tu crois que c'est el moment de chercher des informations? Et puis reflechis deux secondes, pourquoi j'irai te proposer de faire......équipe....avec moi... si c'était des personnes de la Citée? Je n'aurai qu'a sortir et attendre que tu me traques pour qu'ils t'achevent....

    Tout cela dit dans un long murmure. Le seul moyen de s'en sortir était de jouer sur la surprise et donc de ne pas se faire reperer. Il esperait juste que les hommes ne les avaient pas deja entendu car après tout si eux les avaient entendu pourquoi pas les nomades? Non...non... s'il commencait à imaginer cela, il était foutu. Enfin...ils l'étaient même si l'avenir de la demoiselle ne l'importe peu.

    Elle resta un moment qui parut une éternité pour Jaime à reflechir. Dire oui ou dire non? Là était la question. Ja n'était pas particulièrement fière de proposer un accord avec l'enemi mais il était du genre réaliste et en l'occurence, la réalité était que seul il aurait du mal à s'en sortir. En particulier dans cet appartement. Il avait bon être un bon tireur et un boxeur (etc) i n'était pas non plus superman.

    Ok.. Aucune arnaque, d'accord ? J'essayerais de ne pas penser que tu n'es qu'un traqueur sans aucun respect.
    Et moi une pauvre gamine sans cervelle sanginaire..... tu parles d'une alliance.... j'espère que tu sais te servir de tes petites mains...

    Là encore juste pour la forme. Si elle était encore en vie, il y avait bien une bonne raison. Elle savait se servir d'une arme et egalement des membres de son corps. Et cela avait du être remarqué car sans cela Caïen l'aurait deja mise dans son assiette. Ja le savait bien mais la petite n'en avait pas l'air consciente... Après tout, qu'est ce que cela lui apportait? Rien? Bon voila. L'accord passé, la cannibale ne semblait pas encore vouloir baisser son arme donc il ne le fit pas non plus. C'était du temps qu'ils perdaient, tic tac tic tac...

    Bon, tu pourrais baisser ton joujou?

    Elle ne le fit pas tout de suite mais fini par le faire et il fit de même. Une fois cela fait, il rangea son arme à sa place dans son dos. Les mains liberées, il se colla contre le mur et posa son sac a terre. Il finit par s'asseoir et regarda son contenu. De tout ce qu'il avait recuperé, rien ne pouvait lui servir. Il rejeta donc son sac avec un grognement a peine odible puis se tourna vers la gamine alors que l'autre groupe fouillait le salon avec fracas: absolument pas discret. Du moins pas assez.

    Une idée Monsieur le génie...?

    Il soupira, même pas d'humeur a répliquer à l'insulte a peine caché. Tout en sachant qu'elle allait repliquer quelque chose du genre " tu crois que c'est el moment de fermer les yeux" , il le fit et essaya de visualisé l'appartement dans sa globalité. Il y avait un mini couloir qui amené à la cuisine ainsi qu'au salon. Une fois dans le salon, il y avait une porte qui menait à un autre couloir. La chambre dans laquelle ils se situaient était la première, la plus proche du salon, la salle de bain se trouvait entre le salon et cette chambre et la deuxième a l'extremité du couloir. La salle de bain était dans l'angle, de ce fait une personne se trouvant dedans ne pouvait voir les personnes dans le reste du couloir ce qui était un bon point.

    Vu le nombre d'individu il était fort probable qu'ils se separent en deux groupes, l'un restant dans le salon afin de fouiller un peu plus et l'autre fouillant les chambres et la salle de bain. Leur seule chance était bien là: la division. Deux groupes detrois étaient gerable, du moins pour lui et il esperait que ce soit de même pour la Cannibale. C'est alors qui repenssa a la planque de la demoiselle, elle pourrait s'y cacher puis les prendre en tenaille. Le seul soucis c'est qu'il n'avait pas assez confiance en elle... comment faire...

    Ils vont probablement se separé... du moins je l'espère car sinon on est foutu. Si on reste tout deux dans la même pièce on sera trop visible, certe on leur tombera dessus plus...facilement mais il serait plus sur de se separer nous aussi afin de prendre les groupes en tenaille. Donc.... ca ne me plait pas trop mais on a pas trop le choix... va vite te planquer dans la salle de bain avec un peu de chance ils ne feront pas attention à toi. Moi, je vais rester là attendant le premier ou les premiers arrivants. Tu n'auras plus qu'à me rejoindre pour m'aider. Le soucis c'est qu'il y aura l'autre groupe dans le salon ou la cuisine, il faut donc faire cela le plus rapidement et furtivement. Si un homme s'attarde dans la salle de bain... tranche lui la gorge, ou rompt lui le coup, c'est net et il n'y a pas de coup de feu donc pas de bruit. Fais juste attention à ce qu'il ou elle ne tombe pas lourdement. Si y a deux personnes dans la salle de bain, attend que l'une d'elles sorte. Ensuite passe à la suivante. Si on arrive a les tuers sans trop eveiller les soupçons, on ira dans le salon et les canarderons ou attendrons qu'ils viennent voir leur pote. Le soucis c'est qu'ils seront sur leur garde. S'ils nous ont entend ils viendront et ont fera pareil... ou alors on utilisera les armes pour finir le travail. J'entends que si on s'en sort, chacun de nous parte de son coté sans essayer de tuer lautre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Cannibale Perverse et Sadique


Missives : 307
Date d'inscription : 10/07/2010
Age joueur : 26
Occupations : Chasseuse sadique et perverse
Tu t'sens comment? : Envie de sang...

Bon à savoir
Age du perso: 17 ans
Etat physique: En forme

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Lun 13 Déc - 1:15

La cannibale resta silencieuse sur ces provocations comme elle essayait de faire depuis le début, elle lui sortirait peut-être une superbe réplique quand elle aura tué tout ces nouveaux visiteurs, comme si elle avait besoin de lui prouver qu'elle n'était pas faible, que pour une gamine, elle savait se débrouiller. Ce qui était en soit inutile, il devait bien s'en douter, sinon elle ne serait pas dans les chasseuses de la horde.. Elle le regarda fouiller dans son sac, en espérant au fond d'elle le voir sortir un objet qui aurait pu les aider. L'espoir comme certains diraient, mais ce mot n'existe pourtant pas beaucoup dans ce monde et Jade allait s'en rappeler quand elle le vit rejeter son sac dans un grognement à peine audible. Elle ne pu s'empêcher d'avoir quand même un petit sourire en le voyant faire, ils n'étaient tout les deux pas si différents que ça, juste leurs camps changeait et par ce même fait, leurs opinions aussi, mais elle avait l'étrange impression que leurs différences n'allaient pas plus loin quand elle le voyait faire. Jade ne pu donc lui lancer une petite provocation, mais il ne répondit même pas. Ce contentant simplement de rester assis et de fermer les yeux, il faisait quoi encore celui-là ? Pourquoi il fermait les yeux ? Il allait quand même pas pleurer ? Enfin c'est ce que se demandait intérieurement la miss, le regardant avec dédain. Elle le laissa faire pendant de longues minutes, commençant à s'impatienter, il n'était pas des plus rapides à la réflexion s'il était en train de faire marcher ces neurones ou en tout cas qu'il essayait de les faire fonctionner. La cannibale ne lui fit pourtant aucune remarque, elle préférait toujours éviter de parler quand un homme essayait de réfléchir, ils perdaient toujours le fil de leurs pensées comme s'ils venaient d'oublier à quoi ils pensaient, ce qui étaient assez marrant en soit vu que ça avait tendance à les énerver. Enfin ça c'était marrant quand ce n'était pas pour des choses importantes, pas comme maintenant où sa vie était en danger. Elle écoutait simplement le bruit des meubles que les nouveaux venus étaient en train de mettre en pièce pour essayer de trouver des choses intéressantes. Ils ne risquaient pas trouver en mettant un tel bordel, et encore moins après le passage d'une cannibale et d'un traqueur.

Jade soupira doucement, impatiente, quand son ''partenaire'' se décida enfin à prendre la parole. Plus il parlait plus elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un sourire malveillant sur les lèvres.. Il avait eu une très bonne idée, finalement il n'était pas si idiot que ça ce gars. Mais comme toujours, le seul problème était la confiance, qui était quasi-inexistante si ce n'est complètement inexistante. S'il faisait comme il le disait et qu'il n'essayait pas de l'arnaquer, c'était largement faisable. Jade le regarda quelques secondes, le dévisageant pour essayer de voir s'il comptait lui tendre un piège mais elle savait aussi que c'était des secondes en moins, du temps précieux qu'il ne fallait pas perdre. Aussi, la jeune cannibale se rapprocha à nouveau de son ennemi, qui était devenu son partenaire pour les minutes qui allaient suivre, elle espérait juste que ce n'était pas ces dernières, elle n'avait pas spécialement envie de mourir en sa compagnie. Doucement, dans un long murmure la miss prit donc la parole :

'' Joli plan pour quelqu'un qui vient de ton trou où vous vous êtes planqués pendant si longtemps. ''


Elle sortit son poignard à sa jambe d'un geste rapide, sans pour autant être menaçante envers le traqueur, ce n'était pas son but, loin de là. Elle lui offrit même un petit sourire, l'amusement ? Le stress ? Ou tout simplement un geste gentil et sincère de sa part ? Il ne saura sûrement jamais. Elle continua de lui dire en le fixant droit dans les yeux :

'' Je ne te ferais rien, aucun coup bas et tu repartiras en vie si on s'en sort. Tu as ma parole. Je tiens à ma vie autant que tu tiens à la tienne, si tu m'aides, je n'ai aucune raison de t'attaquer par derrière une fois finit. Je préférais vite rentrer à mon campement plutôt que de te poursuivre alors que je n'ai plus d'eau.. Je ne suis pas si bête que ça.. Et j'espère que tu es aussi intelligent que tu en à l'air pour ne rien me faire toi non plus, sinon tu le regretteras. ''

Jade avait des fois du mal à croire qu'elle parlait comme ça avec un traqueur.. Il allait finir par vraiment avoir des doutes sur elle et se demander si elle était aussi méchante qu'elle le montrait. Ce qui en soit pourrait être marrant, qu'il retombe une deuxième fois dans son piège en pensant qu'elle avait un bon fond. C'était sûrement une des meilleures psychopathes de son clan, bien caché sous ces airs angéliques et son jeune âge. Enfin ça ne changeait absolument rien. Elle ne comptait pas l'attaquer sauf si c'était lui qui essayait de la tuer, normal, qui ne le ferait pas ?

Sans rien dire d'autre, la cannibale sortit doucement de la pièce, ne faisant aucun bruit, et sortant par la même occasion du champs de visions de son partenaire improvisé. Elle sentait son cœur battre à tout rompre, un doux mélange d'excitation et de crainte, lui faisant grimper son adrénaline en flèche, une sensation qu'elle adorait, frôler la mort était une habitude dans un monde comme celui-ci, même dans son propre camps elle pouvait se faire tuer. Jade rentra à nouveau dans la salle de bain, se cachant dans la cachette qu'elle avait déjà utilisé quelques instants auparavant. Tout ces sens étaient en alerte, prête à bondir dès le moment venu.. Le plus dure dans tout ça était certainement l'attente. Qui parut être une éternité pour la jeune fille qui écoutait le bruit des nomades qui ne semblaient ne pas se douter de leurs présences, tant mieux, c'était toujours ça de prit. Elle sentait sa gorge se nouer au fil des minutes qui s'écoulait, elle ne devait faire aucune erreur, être une parfaite tueuse comme elle l'avait toujours fait. Rester calme et précis. Intérieurement elle se demandait ce que pouvait bien faire le traqueur, à quoi il pensait, au fond il l'intriguait, il ne semblait pas méchant lui non plus, pourtant s'il était encore en vie c'est qu'il devait être un sacré bon tueur..

Sa respiration restait calme et silencieuse malgré qu'elle venait d'entendre plusieurs bruits de pas s'approcher. Elle ferma à son tour les yeux pour mieux se concentrer, elle était certes dans une très bonne cachette, mais elle était privé de la vue et elle devait se fier à son écoute. Elle faisait une seule erreur maintenant, et elle se ferait tué aussitôt. Se concentrant, essayant de visualiser où se trouvait les personnes et combien elles étaient à venir, calculant son coups à l'avance. Le traqueur avait eu raison, ils s'étaient séparés.. Trois personnes avaient quittés le salon pour se diriger vers les autres pièces. Elle entendit du bruit dans la salle de bain mais elle ne bougea pas d'un seul centimètre. Le nomade était seul dans la salle de bain, ce qui voulait dire que les deux autres étaient ou encore dans le couloir ou déjà dans la chambre.. Elle n'allait pas tarder à le savoir de toute façon.. Il fit renverser plusieurs objets inutile et sans importance, sûrement déçu de n'avoir rien trouvé. Il aurait du passer plus tôt, il aurait trouvé plus de chose. La cannibale serra doucement son poignard entre ces doigts tandis que sa victime commençait à quitter la pièce.. C'était le bon moment..

L'ombre de la jeune cannibale venait déjà de se glisser derrière le nomade. Il était plutôt grand en taille et assez baraqué, ce qui n'était pas un problème pour la miss. Il n'avait même pas vu la fille derrière son dos, il fut donc des plus surpris de sentir soudain une lame froide se poser dans son cou tandis qu'une main venait de se poser sur sa bouche, comme pour éviter qu'il cri, ce qui était d'ailleurs le cas. La seconde d'après, Jade venait de faire un nouveau style de peinture sur les murs de la salle de bain.. La lame de son poignard luisait à la couleur du liquide encore bouillant de sa victime, elle ne perdit pas de temps, elle en avait suffisamment perdu à discuter avec le traqueur, bien qu'il était lourd, elle arriva à le reposer au sol sans faire de bruit, un léger sourire sur ces lèvres. Elle allait ramener quelques morceaux de viandes à son clan, ça ne pourraient que lui être favorable. Elle ne prendrait pas trop non plus, sinon Caïn allait se douter qu'elle n'avait pas pu faire ça toute seule, elle ne voulait pas qu'il l'a mette dans les enclos à cause de ça. Il ne devait jamais savoir qu'elle avait fait équipe avec quelqu'un de la citée, il pourrait s'énerver. Sa vie dépendait de ces humeurs et elle le savait très bien, il pouvait décider de la tuer dès ce soir si l'envie lui prenait, après tout, elle n'était qu'un bout de viande pour lui malgré qu'elle fasse parti des chasseuses.

Elle enjamba sans bruit le corps de sa victime et se colla contre le mur écoutant s'il y avait du bruit dans le couloir ou pas.. Elle ne savait pas du tout si le traqueur avait réussit de son côté ou pas, mais bizarrement, elle se doutait qu'il avait déjà du les tuer.. Elle faisait quoi maintenant ? Elle attendait à nouveau dans sa cachette, ce qui serait certainement idiot vu la nouvelle décoration de la pièce et le corps encore chaud du nomade qui gisait à terre.. ? Elle allait vérifier si son ''collègue'' avait besoin d'aide ? Ou elle sortait maintenant de la pièce et elle terminait le travail avec ces armes à feu ? Jade ne réfléchit pas longtemps et rangea son poignard à sa place initiale pour sortir un de ces deux beretta. Pendant quelques secondes, elle pensa emmener avec elle la femme qui faisait parti du groupe des nomades, elle aurait fait une belle prise.. Ça aurait certainement plus aux hommes de son clan et à ces supérieurs et elle aurait pu remplir un peu plus les enclos, mais finalement non. La cannibale allait la tuer comme les autres, elle ne pouvait pas prendre le risque de l'emmener en vie, elle pourrait dire que la miss avait fait équipe avec quelqu'un de la citée dans le seul but de causer des ennuis à la chasseuse.. Dommage.

Elle jeta un bref regard dans le couloir qui semblait désert, un lourd silence de mort semblait peser dans l'appartement et c'est d'ailleurs ça qui clochait.. Pourquoi il n'y avait plus aucun bruit ? Elle n'en avait tué qu'un et au pire Jaime en aurait tué deux, mais les trois autres ? Avait-ils fait du bruit en les tuant ? Ou est-ce qu'ils commençaient à avoir des soupçons en entendant pas leurs collègues faire du bruit ou parler ? Doucement elle passa sa langue sur ces lèvres, comme pour se détendre, écoutant le moindre bruit, mais il n'y avait rien à par quelques chuchotements qu'elle ne comprenait pas.. Elle ne se risqua pas à regarder ce qu'il se passait dans le salon, elle n'avait pas envie de se prendre une balle entre les deux yeux. Devait-elle ouvrir le feu la première ou attendre ? C'était vraiment une mauvaise journée et elle avait hâte que tout se termine et de rentrer.. Elle s'imaginait déjà dormir dans son petit coin aménager, ou en tout cas, suffisant pour pouvoir se reposer un minimum.. Sauf que la réalité la rattrapa assez vite.. Elle entendit le léger déclic d'une balle qu'on venait de charger dans le canon.. Le traqueur ? Elle n'était pas sûre. Jade sentait son cœur s'accélérer encore un peu plus. Elle ne voulait pas et elle ne perdrait pas la vie ici et maintenant. Il en était hors de question.. Son cerveau fonctionnait rapidement, elle devrait trouver une idée qui serait mieux que de se lancer à l'aveuglette dans un échange de coup de feu. Eux, ils n'avaient qu'un endroit à viser.. Alors qu'elle, elle ne savait pas dans quel endroit du salon ils s'étaient positionné.. Ou peut-être s'inquiétait-elle un peu trop et ils ne s'étaient aperçus de rien ? La cannibale regarda le corps de l'homme qu'elle avait tué puis eu un léger sourire. Sans bruit, elle commença à lui enlever ces armes, dont un très joli mp5, elle fouillerait leurs cadavres quand elle aura régler le problème des derniers survivants.. Elle se repositionna contre le mur, attendant un signe du traqueur pour la suite des événements....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Missives : 281
Date d'inscription : 14/08/2010
Age joueur : 25
T'es où? : Un peu partout
Occupations : trouver des pièces x)
Tu t'sens comment? : Happy ^^

Bon à savoir
Age du perso: 33 ans
Etat physique: Blessé

MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   Lun 24 Jan - 23:40

  • Joli plan pour quelqu'un qui vient de ton trou où vous vous êtes planqués pendant si longtemps.

    Il ne put s'empêcher de sourire et de lui faire une petite courbette, de sa bouche cela semblait être le plus gros compliment qu'elle pouvait faire que ce soit à un traqueur qu'à un membre de son clan. D'ailleurs il était persuadé qu'à l'heure qu'il était, elle avait plus de "respect" -si on peut dire ça comme ça- envers lui qu'en-vers n'importe lequel de ses compatriotes, mise à part Caien bien sur. Et bizarrement cela le fit sourire, même venant d'une cannibale c'était un compliment appréciable peut être même d'avantage que de la bouche d'un ami. Un ami essaye toujours d'enjoliver les choses..

    Eut il une hallucination ou lui avait elle fait un sourire? Non non, il n'avait pas rêvé. Bien que cela le surpris, il ne laissa rien paraître et oublia ce détail quelque part dans sa mémoire pour se concentrer sur les choses importantes comme, par exemple, sa survie. Encore une fois c'était là le sujet le plus important. La demoiselle dont il ne connaissait toujours pas le nom le menaça ce qu'il prit avec un léger sourire puis hocha la tête avec le plus de sincérité qu'il pouvait faire passer dans ce geste. Elle s'en alla probablement satisfaite.

    Une fois seul il regarda à nouveau la pièce. Il n'y avait aucune cachette, ce qui restait du lit ne lui permettait pas de s'y réfugier et il n'y avait aucun recoin d'où se placer pour surprendre le ou les assaillants. Ja resta perplexe devant son plan qui commençait à devenir un peu foireux, du moins.. pour lui.

    Il ne devait pas utiliser son 9mn car il ne possédait pas de silencieux et il n'y avait aucune matière lui permettant dans créer un, il finit donc par enfiler son ceste qu'il gardait toujours sur lui et ouvrit le cache de son couteau afin de pouvoir le sortir rapidement. Ja finit par lever la tête et eut une illumination. Enfin illumination, c'est vite dit. Disons qu'il venait juste de remarquer un élément très interessant; le plafond était tout autant troué que le mur de la façade de sorte à qu'il puisse s'y hisser et tomber au moment venu sur les méchants-tout-pas-beau.

    Il posa son sac dans un coin et se hissa avec difficulté en haut car le passage était assez étroit. Ja regarda autour de lui, il pouvait partir par ici.. puis s'y refusa. N'allait pas lui demander pourquoi, il n'en savait rien. Peut être parce qu'il lui avait en quelque sorte donné sa parole.. ou peut être était il poussé par la curiosité: que possédaient ces vagabonds?

    Un craquement. Ja' se positionna de sorte à pouvoir rompre le cou du deuxième entrant sans descendre et d'un coup de jambe tomber rapidement par le trou pour tomber sur l'autre. Du moins s'il y en avait deux.

    Un homme entra arme à la main et se détendit rapidement, trop rapidement il fit signe à son collègue d'aller voir l'autre chambre. L'homme avança d'un pas, c'était bon, Ja glissa sur le dos, attrapa la tête de l'homme et tourna sa tête trop fort bien entendu, la tête ne supporta pas et on entendit un léger craque. Jaime frissonna. Il n'appréciait pas trop ce genre de craquement. Mais il n'avait pas non plus le temps de cogiter, le corps resta debout une fraction de seconde avant de s'étaler ce qui fit un peu de bruit. Le traqueur atterrit sur le plancher en même temps que le corps si bien que ne l'entendit pas lui. C'était déjà ça même si le simple bruit du corps pouvait éveiller les soupçons. Il tira le corps sur le coté et écouta. Le deuxième ne vint pas. Il décida de s'engouffrer dans le couloir et de le rejoindre directement dans l'autre chambre. Ce dernier était agenouillé devant un sac, il lui tapota l'épaule et, au moment où se dernier se retournait, lui envoya un coup de genou puis enchaîna avec une droite qui lui cassa la mâchoire. Au moins, il ne risquait plus de crier. Le regard navré, il l'acheva avec son couteau.

    Voila qui était fait, mais voila, il n'y avait plus de bruit dans l'appartement. Louche n'est ce pas? Oui en effet. Il fouilla rapidement le cadavre, récupéra tout ce qu'il pouvait se faufila dans le couloir et dans l'autre chambre, jeta tout dans son sac fit de même avec l'autre corps puis grimpa, après avoir jeté son sac dans le trou, dans l'appartement du dessus. Il sorti son arme et espéra qu'il pouvait trouver la sortie afin de les prendre en tenaille. Jaime courut assez rapidement en essayant de faire le moins de bruit possible à travers l'appartement qui était bien plus grand que celui du dessous puis trouva la porte. Dans un soupir il s'aventura dehors et descendit ce qui restait de l'escalier. Il finit par ralentir le pas à l'approche de l'appartement 17. Jaime pouvait entendre des chuchotements. La demoiselle était fichue... il hésita un instant puis entra dans l'appartement à pas de loup. Il ôta la sécurité de son arme mais le laissa dans son étui.

    Une chose à savoir, des fois les armes à feu n'aident pas. Si l'un des trois autres assaillants se trouvaient en retrait il ne pourrait l'abattre avant que lui ne le fasse et donc crèverait lamentablement pour avoir eu la brillante d'y aller comme un bourrin avec son 9mn. Il se colla contre le mur de la cuisine et avança doucement l'un d'entre eux, la fille, était rentré dans le couloir suivi de près par les deux hommes. Ja se demande vaguement pourquoi la femme était passée devant mais décida entre temps d'attaquer. Il sorti de sa cachette, se jeta sur le premier. Il lui envoya un coup de ceste qui assomma le premier puis se jetant à terre il faucha les jambes du second et lui enfuit la lame de son couteau dans le coeur à la suite. Se redressant, il récupéra son couteau et l'envoya dans le dos de la jeune femme qui s'étala dans le couloir. Une balle traversa la pièce, il se tourna et vit le premier l'arme braqué sur lui. Ja se jeta sur le coté et sorti son arme afin de lui tirer dessus mais ce fut déjà fait.

    Jaime se redressa toujours l'arme à la main et regarda la gamine. Venait elle de lui sauver la vie? C'était probable. Il lui fit un signe de tête et s'épousseta.

    Voila une bonne chose de faite.... une vrai routine...

    Il sourit puis se pencha vers les deux personnes qu'il avait tué, récupérant ce qui pouvait l'être et laissa le premier à la demoiselle. Après tout c'est elle qui l'avait tué. Elle avait l'air étonné. Il lui sourit encore plus;

    Je te l'avais pas dit? Je suis un magicien ! Je traverse les murs... et les plafonds...


[ dsl de l'attente, j'ai noté une action, si tu es contre dis le moi ^^, fin voila c'est pas terrible mais bon ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bruit et tout peu changer... [ Jade ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Man Hunt :: 
● Archives
 :: Archives
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit